Prévention cancer : Octobre rose

1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein. À cet égard, Octobre Rose est une campagne de lutte contre le cancer du sein chez la femme. Elle permet chaque année de sensibiliser les femmes au dépistage précoce et à récolter des fonds pour faire avancer la recherche.

Le mouvement, les campagnes insistent beaucoup sur le dépistage et la recherche ce qui est très bien mais pourquoi ne sensibilise-t-on pas plus les femmes en amont ? Pourquoi ne démarre-t-on pas la prévention naturelle (alimentation, environnement…) beaucoup plus tôt ? Pourquoi n’aide-t-on pas les femmes à prendre leur santé en mains ?

Mon histoire & le cancer

Cela fera bientôt 8 ans que le cancer (un cancer neuroendocrine au niveau des bronches) est venu changer radicalement ma vie, ma vision de la prévention et mon engagement auprès des femmes (Créatrice d’Aroma-Coach).

Cette épreuve personnelle terrible a été un défis pour moi, ma famille & ma féminité. Ce cadeau mal emballé a été difficile à digérer et à traverser. Cependant, il est devenu avec le processus de la maladie et l’apprentissage, mon plus beau et puissant levier de transformation pour devenir ce que je suis aujourd’hui.

Bien évidemment que le chemin pour arriver à cette conclusion n’a pas été simple ou tout rose, moi aussi, je suis passée par toutes les étapes telles que la négation, la douleur, le brouillard, la peur, l’envie de tout arrêter, la solitude etc… mais aujourd’hui, je retient ce que j’ai gagné.

Les leviers de la prévention & le cancer

Nous avons la capacité d’agir et de limiter les risques. La qualité de ce que nous mangeons et buvons a un impact considérable et sous-estimé. La consommation de produits Bio, la cuisine de produits bruts non transformés n’est pas juste une tendance bobo mais une prise de conscience du rôle de l’alimentation sur notre capital santé et notre bien-être.

La qualité des produits que nous nous appliquons quotidiennement joue aussi un rôle important. Le récent succès des déodorants naturels Respire n’est-il pas né de la découverte d’une tumeur bénigne à la poitrine de sa fondatrice Justine Hutteau ? Je ne parle pas non plus de l’impact de l’environnement et  de la gestion des émotions. 75% des problèmes de santé* sont causés par nos émotions !

Il semblerait que perturbateur endocriniens, pesticides, plomb, additifs, colorants la liste de produits dangereux, néfastes que nous ingurgitons, appliquons est longue. Acte conscient ou non, nous nous mettons en danger de vie. Le développement des applications type « Yuka » montre l’intérêt croissant des gens pour comprendre ce qu’ils mettent dans leur assiette ! C’est sans doute une première étape mais loin d’être suffisante.

Prendre soin de soi au naturel

Chercher à guérir d’un cancer est important et c’est le travail de la recherche. Mon souhait ici est de sensibiliser les femmes sur la nécessité d’agir en amont : Eviter, prévenir les risques c’est prendre conscience du rôle fondamental de prendre soin de soi au naturel, transformer son approche vis-à-vis de la nutrition, l’hygiène de vie et la gestion des émotions, c’est se respecter, c’est comprendre que notre corps est une merveilleuse machine qu’il faut protéger et préserver.

Il n’est donc jamais trop tôt pour démarrer et devenir actrice de notre santé. L’enjeu n’étant pas d’allonger sa durée de vie mais tout simplement de vieillir en bonne santé avec une belle vitalité.

En résumé, prendre soin de soi c’est se dire un beau oui pour être du côté de la prévention.

*Donnée Association Médicale Américaine / Dr C. Boukaram, oncologue canadien et auteur du livre « Le pouvoir anti-cancer des émotions »