aromathérapie : histoire , définition et champs d’action

aromathérapie : histoire , définition et champs d’action

L’aromathérapie est une branche de la phytothérapie

Il est essentiel de connaître son histoire, sa définition et son champ d’application pour comprendre la complexité et efficacité de cette branche de la phytothérapie. Les huiles essentielles sont des molécules complexes et elles représentent l’âme de la plante.

L’aromathérapie et son évolution

Depuis l’origine de l’homme l’usage de plantes était connu ,on a trouvé des traces de plantes 60000 ans avant notre ère avec l’homme de Neandertal. Les premières traces d’extraction d’huiles essentielles ont été découvertes aux alentours de 4000 à 5000 ans  avant J.-C en orient, ainsi le plus ancien alambic en terre cuite date d’environ 5000 ans avant J.-C au Pakistan.

Nos amis égyptiens étaient des PRO des huiles essentielles car ils les utilisaient entre autres pour la momification. Tout au long de l’évolution des civilisations les huiles essentielles et les plantes ont accompagné l’homme en Chine, Inde, Grèce sans oublier qu’Hypocrates « père de la médecine » utilisait largement les plantes et les huiles essentielles.

Les apothicaires au moyen âge étaient appelés « aromaterii » preuve de l’importance de plantes et huiles essentielles dans la pharmacopée. En 1630 lors de l’épidémie de la peste à Toulouse  4 voleurs sont devenus célèbres car ils détroussaient les cadavres. Tout le monde mourait, sauf les 4 voleurs qui utilisaient un remède à base d’huiles essentielles. Le tribunal leur accorda la vie en échange de la formule nommée « le vinaigre de quatre voleurs » qui a été dans le codex et vendu en pharmacie comme antiseptique jusqu’au début du XX siècle.

L’aromathérapie et les changements avec la révolution industrielle

Avec la révolution industrielle les huiles essentielles restent un peu dans l’oubli jusqu’à 1887 lorsque Grasse devient capitale de la parfumerie et un centre de recherches scientifiques autour des huiles essentielles. En 1928 , RENÉ MAURICE GATTEFOSÉ  « père de l’aromathérapie moderne » créé le mot AROMATHÉRAPIE qui vient du grec aroma , odeur et de thérapie, soins.

Selon le livre de Michel Faucon  » l’aromathérapie est une thérapeutique utilisant les essences, les huiles essentielles et les hydrolats aromatiques, extraits de parties aromatiques des plantes médicinales »

La renaissance de l’aromathérapie

En 1960, il y a un renouveau du courant français avec le Dr VALNET et en 1972 PIERRE FRANCHOMME  fonde l’aromathérapie scientifique en introduisant la notion de chemotype (dont j’ai eu l’honneur d’être formé).

Entre temps en Angleterre où le métier est reconnu par l’état, une autre courant se crée grâce à l’apport de Marguerite Maury et ensuite Micheline Arcier qui a créé un des premiers centres reconnu par l’international federation of aromatherapists. Mme Maury a été pionnière à Londres pour l’utilisation des huiles essentielles en massage pour le bien être et la jeunesse de la peau. L’aromathérapie anglaise vise la partie physique et émotionnelle à travers des protocoles de dosage des huiles essentielles toujours diluées et en application cutanée ou olfactive.

Par contre, l’aromathérapie scientifique fait un lien entre les molécules chimiques et l’action dans l’organisme à travers la voie orale, cutanée et olfactive.  EN 1992  GILLES FOURNIL crée l’olfactothérapie donc l’utilisation de l’olfaction comme un outil thérapeutique est une méthode qui permet d’accéder à travers les odeurs des huiles essentielles  au monde de l’émotionnel et de l’inconscient.

distillationrose

Les outils de l’aromathérapie

L’aromathérapie travaille donc avec les huiles essentielles et les hydrolats qui sont obtenues par la distillation de différentes parties de la plante : feuilles, racines, fleurs ou fruits. La distillation la plus utilisée est à la vapeur d’eau et l’expression à froid. Mais on peut trouver aussi des huiles essentielles par extraction au CO2 supercritique. Le produit de la distillation à la vapeur d’eau s’appelle « huile essentielle » et le subproduit « hydrolat ». Pour l’expression à froid le produit de la distillation s’appelle « essence »

Selon le livre de Michel Faucon une essence est une sécrétion naturelle élaborée par certain végétaux. On l’obtient par expression mécanique à froid de zestes d’agrumes (orange, citron, mandarine, pamplemousse etc). L’huile essentielle  c’est un extrait pur, naturel, et total, résultat de la distillation par entrainement à la vapeur d’eau.

L’huile essentielle fait partie de la partie liposoluble de la plante et la partie hydrosoluble sera retrouvé dans l’hydrolat. L’hydrolat présente des actifs et des effets thérapeutiques à peu près similaires aux huiles essentielles.

HEcamomilleHACAMOMILLE

Pour la dilution des huiles essentielles, on utilise les huiles végétales qu’on choisit par rapport à leurs propriétés et vertus pour faire un complément d’action avec l’huile essentielle.

Selon wikipedia : Une huile végétale est un corps gras extrait d’une plante oléagineuse, c’est-à-dire une plante dont les graines, noix ou fruits contiennent des lipides.On nomme également huile végétale les « macérats » huileux et les beurres végétaux.

Définition de l’aromathérapie

Pour résumer, on peut dire que l’aromathérapie est une thérapie qui peut intervenir au niveaux physique, psychique/émotionnel et énergétique. Même si aujourd’hui on trouve beaucoup de livres sur l’utilisation des huiles essentielles ; il est toujours mieux d’avoir un conseil sur mesure de la part d’un professionnel ; car l’aromathérapie est une science complexe qu’on doit travailler dans un accompagnement global en comprenant les causes de chaque problème. C’est toujours la même histoire, on doit s’intéresser au malade et non pas à la maladie, n’est pas?

Les champs  d’action de l’aromathérapie

Ils sont divers et variés avec une action importante au niveau de la prévention ainsi que lors la déclaration de la maladie. On peut utiliser l’aromathérapie par exemple  dans les cas suivants:

  • Problèmes virales et bactériennes par exemple les affections ORL
  • Gestion de stress
  • Gestion d’angoisses et anxiété
  • Problème de poids
  • Accompagnement émotionnel
  • Problèmes de sommeil
  • Problèmes de peau
  • Problèmes digestifs
  • Problèmes de circulation par exemple les jambes lourdes
  • Problèmes articulaires… etc, la liste est longue!

L’aromathérapie peut être introduite dans notre vie de tous les jours en suivant avec attention les conseils de professionnels et en tenant  compte des précautions avec les huiles essentielles. Les huiles essentielles sont des molécules puissantes que l’on doit savoir utiliser à bon escient.

Personnellement, je suis tombée amoureuse des huiles essentielles et j’ai étudié l’aromathérapie anglaise (bien être) , l’aromathérapie française (scientifique) et l’olfactothérapie (accompagnement émotionnel). Une thérapie globale ne doit pas non plus laisser de coté la nutrition et la phytothérapie. Dans ma pratique globale, j’essaie donc de mettre le meilleur de chaque thérapie au service de chaque personne. Chaque cas est un cas particulier.

Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter!

 

 

Laisser un commentaire